Le SFMQ, comment ça fonctionne ?

Le SFMQ présentation

processus de travail SFMQ

Le processus de travail

La méthodologie de travail du SFMQ constitue sa spécificité. Elle débute par la collecte des besoins en compétences professionnelles exprimés par les partenaires sociaux et se termine par la réalisation d’un profil d’évaluation des acquis d’apprentissages.

L’Étude préliminaire est la première étape du processus. Elle contribue à la définition d’une Grappe de métiers.

Les Profils Métiers sont élaborés au sein d’une Commission de référentiel métier (Coref) ; les profils sont validés par la Chambre des Métiers (ChaM).

Les Profils Formations sont élaborés au sein d’une Commission de profil de formation (Coprofor) ; les profils sont validés par la Chambre Enseignement-Formation (ChaEF).

Un avis de correspondance sur l’adéquation du Profil métier avec le Profil formation est donné par la Chambre des Métiers (ChaM). Sur cette base, la Chambre de Concertation et d’Agrément (ChaCA) agrée la correspondance entre le Profil Métier et le Profil Formation.

Les Gouvernements et le Collège approuvent les Profils Métiers et les Profils Formations au moins une fois l’an, avant le 1er octobre, et fixent le délai maximal de mise en œuvre par les opérateurs de formation, de validation et d’enseignement.

Les opérateurs d’enseignement, de validation et de formation s’approprient les Profils agréés et réalisent ensuite leurs référentiels ou programmes.

Une fois ces référentiels réalisés, Les Opérateurs concernés adressent au SFMQ une demande d’avis de conformité, qui une fois délivré sera automatiquement suivie par l’introduction d’une demande de positionnement de la certification au Cadre Francophone des Certifications.

Les entités qui composent le SFMQ

Les Chambres

La Chambre des Métiers (ChaM) : elle rassemble les interlocuteurs sociaux (représentant les employeurs et les travailleurs), ainsi que les services publics de l’emploi.

Sur base des recommandations et propositions des différents partenaires, la Chambre arrête la liste des métiers qui feront l’objet des travaux du Service. Elle construit et actualise les Profils Métiers.
Elle organise également une veille sur les dispositions légales en matière, notamment, d’accès à la profession, et donne son avis à la Chambre de Concertation et d’Agrément (ChaCA) sur la correspondance des Profils de Formation aux Profils Métiers.
Elle désigne les membres des Commissions de référentiel métier (Coref).

La Chambre Enseignement-Formation (ChaEF) : elle rassemble les opérateurs de l’enseignement, de la formation professionnelle, de l’alternance et les organismes d’insertion socioprofessionnelle.

La Chambre construit et actualise les Profils Formations. Elle donne un avis sur le niveau de positionnement des certifications adossées aux profils du Service au Cadre Francophone des Certifications. Elle désigne les membres des Commissions de Profil Formation (Coprofor).

La Chambre de Concertation et d’Agrément (ChaCA) : elle réunit les Présidences de la ChaM et de la ChaEF, les représentants des Ministres de tutelle, le dirigeant du Consortium de validation des compétences et le Directeur du SFMQ.

La Chambre de Concertation et d’Agrément est le lieu de rencontre entre le monde de l’entreprise et celui de la formation, de la validation des compétences et de l’enseignement.
Parmi ses missions, la Chambre précise les définitions opérationnelles du Service, valide la méthodologie, agrée les profils et remet les avis de conformité pour les profils de certification des opérateurs d’enseignement et de formation-validation.

Les Commissions

Les Commissions de référentiel métier (Coref) : les différentes Corefs travaillent à la production et la rédaction des Profils Métiers. Elles rassemblent des experts du secteur concerné. Ses membres sont désignés par la ChaM.

Les Commissions de profil de formation (Coprofor) : les Coprofors travaillent à la production et la rédaction des Profils Formations. Elles rassemblent des experts du domaine de l’enseignement et de la formation-validation concerné. Ses membres sont désignés par la ChaEF.

La Cellule exécutive (Cellex)

La Cellex se compose du Directeur du Service, d’experts méthodologiste, des Chefs de projet, d’une assistance administrative et d’un agent comptable.

Elle a pour rôles, notamment, d’assurer la mission générale d’organisation des travaux des Chambres et des Commissions, de coordonner le suivi des travaux de réalisation des profils, d’établir la méthodologie en concertation avec la ChaM et la ChaEF, du suivi des demandes d’avis de conformité et de positionnement au CFC…

Le site du SFMQ est réalisé avec le support de l' ETNIC